Blog

La miellerie

Voulant faire bénéficier de son savoir-faire auprès d’un large public, la miellerie Famille Perronneau a été créée pour permettre à tous de s’approvisionner en miel et produits au miel directement auprès du producteur.

Recette : Galette des rois au miel d'acacia et amande

Traditionnellement, le 6 janvier, jour de l'Épiphanie, rassemble les amateurs de la fameuse galette des rois. Mais connaissez-vous l'histoire à l'origine de cette tradition ? Dans cet article, nous vous proposons de (re)découvrir les origines de ce célèbre gâteau, et nous vous transmettons également la recette d’une galette des rois au miel d’acacia ! Bonne lecture..

Les origines

Comme beaucoup de coutumes, celle de la galette des rois a ses racines dans une célébration païenne. Elle était partagée par les Romains lors des Saturnales, festivités liées au solstice d'hiver. Un gâteau rond et doré, symbolisant le soleil, inaugurait ces réjouissances. Un enfant, placé sous la table, attribuait de manière équitable et innocente les parts du gâteau. Une fève dissimulée dans ce dernier élisait brièvement celui qui la découvrait en tant que roi.

A partir du XIXème siècle, cette tradition a été associée à l’épiphanie, qui signifie « apparition » en grec. Cela fait référence à la présentation de Jésus aux trois Rois mages : Melchior, Balthazar et Gaspard, qui venaient lui offrir des présents, douze jours après sa naissance.

Selon la tradition, la galette des rois est découpée en autant de parts que de convives autour de la table, avec une portion supplémentaire désignée comme la "part du Bon Dieu" ou "part du pauvre," destinée à être offerte à une personne dans le besoin. Au fil du temps, la galette des rois est devenue une coutume ancrée dans la sphère familiale. La pratique romaine qui voulait que le plus jeune des invités attribue les parts à chacun tout en restant caché sous la table est encore respectée aujourd'hui.

À l'origine, les premières fèves étaient des véritables légumineuses, symbolisant la fécondité. Cependant, selon la coutume, celui ou celle qui découvrait la fève devait régler l'addition de la table. Certains, pour éviter cette dépense, préféraient l'ingérer. Au XVIIIe siècle, les fèves en porcelaine ont progressivement pris le relais, remplaçant les légumineuses. À leurs débuts, ces fèves représentaient invariablement l'enfant Jésus ou un bonnet phrygien. Aujourd'hui, les modèles de fèves se comptent par millions et ne connaissent aucune limite.

La galette des rois, un délice célébré à travers le monde

Que ce soit à la frangipane, aux pommes, en version couronne briochée aux fruits confits, à la fleur d'oranger, ou aux fruits secs, les galettes des rois s'adaptent à toutes les préférences. Cette tradition du gâteau avec une fève cachée persiste dans de nombreux pays européens pendant la période festive.

En France, chaque région a ses propres déclinaisons pour célébrer cette coutume. En Île-de-France, la "galette des rois", confectionnée avec de la pâte feuilletée dorée au four et fourrée à la frangipane, demeure la plus emblématique. Dans le Sud de la France, on préfère une brioche en forme de couronne agrémentée de fruits confits, souvent appelée le "gâteau des Rois". Par ailleurs, des variations moins répandues existent, comme la "Pogne" dans le Sud-Est de la France, élaborée à partir de pâte levée.

La tradition de la galette des rois varie également dans d'autres pays européens. En Portugal, par exemple, la galette des rois se compose d'une pâte briochée arrondie, creusée au centre pour représenter la couronne des Rois mages. En Espagne, la "couronne des Rois" partagée lors de l'Épiphanie rappelle la galette briochée parfumée à la fleur d'oranger que l'on trouve dans le Sud de la France.

De manière générale, la tradition de la galette des rois est répandue dans les pays où le christianisme est présent. C'est notamment le cas au Liban, avec ses terres ensoleillées et riches en saveurs exotiques qui offrent un terrain propice à la créativité. On peut ainsi réaliser une galette des rois à la fleur d'oranger, rehaussée d'une délicate touche de vanille, en suivant la recette imaginée par Terroirs du Liban.

En outre, la tradition de la galette des rois transcende les frontières jusqu'à des contrées lointaines telles que le Japon. Bien que la communauté chrétienne y soit minoritaire, elle est implantée depuis la fin du XVIe siècle. Le Japon, en tant que pays ouvert et amateur des traditions culinaires occidentales, a intégré cette coutume. En y ajoutant quelques écorces confites et du jus de Yuzu, la recette de la galette des rois au Yuzu, imaginée par Umami, vous emportera dans un voyage gustatif au pays du soleil levant.

La galette des rois au miel d'acacia et amande

C’est bientôt l’Épiphanie, et pour l’occasion, nous vous proposons une alternative délicieuse à la galette des rois traditionnelle. Si la version classique à la frangipane ne vous séduit plus, cette recette croustillante et fondante au miel d’acacia est faite pour vous ! À vos fourneaux !

Pourquoi du miel d’acacia ?

Le miel d’Acacia bio est un miel des plus consommés et appréciés. Ce miel liquide presque transparent offre un parfum floral subtil, doux et légèrement vanillé. Il est idéal pour les gâteaux, et en l’occurence un allié de choix pour la galette des rois.

Le miel d’Acacia bio, produit 100% naturel, se caractérise par sa robe dorée claire, presque transparente, de consistance liquide. Ce miel aux notes gourmandes, très apprécié des petits et des grands, dégage un parfum floral subtil et une saveur douce, délicatement vanillée. Il est connu pour être riche en sels minéraux (fer, phosphore, calcium), pour être un excellent régulateur intestinal, et pour apaiser les inflammations de la bouche et de la gorge.

Bien plus riche en fructose qu’en glucose, le miel d’Acacia assure un indice glycémique bas, ce qui le range dans la catégorie des miels les moins sucrés. Cette composition particulière l’empêche également de cristalliser, il reste donc à l’état liquide.

La pureté du miel d’acacia bio dépend de son lieu de récolte qui est réalisée juste après le butinage des abeilles. Cette récolte intervient entre avril et fin juin et est malheureusement de plus en plus aléatoire à cause du changement climatique et des chocs importants de températures qui font parfois geler cette fleur si fragile.

Pour un petit twist spécial galette des rois, laissez-vous tenter par la délicieuse combinaison de miel d’acacia et d'amandes, une préparation délicate et croustillante. Des amandes croquantes enrobées d’un délicieux miel d’acacia au goût délicatement vanillé, une association de goûts idéale pour une pause gourmande et qui remplace facilement la traditionnelle frangipane.

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients pour 6 personnes : 

  •  50 g de miel d'acacia bio ou de miel d’acacia et amandes
  • 500 g de pâte feuilletée 
  • 1 jaune d’œuf pour dorer
  • 25 à 30 g de sucre glace
  • 250 g d’amandes en poudre
  • 4 œufs
  • 100 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 cuil. à soupe de rhum

Étapes de préparation :

  1. Préparer la crème d’amandes : séparez les blancs d’œufs des jaunes. Mélangez les amandes en poudre avec les blancs de façon à obtenir une pâte homogène puis ajoutez le sucre, le miel d'acacia et les jaunes d’œufs.
  2. Mettez le beurre à ramollir dans une casserole. Avant qu’il ne soit fondu, ajoutez-le à la crème d’amandes et mélangez. Laissez reposer la crème.
  3. Étalez a pâte de manière à poser dessus deux assiettes à l’envers, l’une à côté de l’autre et avec un couteau bien coupant, découpez la pâte au ras de chacune des assiettes.
  4. Déposez la crème d’amandes sur l’une des deux pâtes et glissez la fève. Mouillez le tour de la pâte et posez dessus la seconde pâte, sans appuyer pour ne pas coller les bords
  5. Transportez la galette sur la tôle du four; avec un petit couteau coupant, faites des entailles sur les bords et tracez des dessins sur le dessus. Dorez au jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau.
  6. Laissez poser 10 minutes avant de mettre au four. Faites cuire à four moyen pendant 30 minutes. Au sortir du four, glacez la galette : Poudrez-la de sucre glace et mettez quelques minutes à four très vif. Surveillez attentivement car le glaçage est très rapide.

Place au tirage des rois ! Bonne dégustation !

  

Plonger dans les origines de la galette des rois nous rappelle que cette tradition a une histoire riche et variée, ancrée dans différentes cultures à travers les siècles. De la simple fève cachée aux multiples variantes de gâteaux royaux à travers le monde, la galette des rois continue de symboliser la convivialité et la célébration.

Quant à notre recette revisitée de galette aux miel et amandes, elle offre une nouvelle perspective gustative à cette tradition bien-aimée. La combinaison de saveurs délicates et le croustillant de la pâte feuilletée en font une alternative appétissante. Que cette recette apporte une touche de nouveauté et de délice à vos festivités épiphaniennes !

Astuce ! Savez-vous comment conserver votre miel ? Le miel est à conserver à température ambiante, environ 20 °C, à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Nos miels sont extraits et conditionnés à froid. Pour préserver tous leurs bienfaits et leurs saveurs, nos miels ne sont pas pasteurisés, ils peuvent donc être amenés à cristalliser ce qui n’enlève rien à sa qualité. Pour lui redonner un état liquide, vous pouvez le placer au bain marie jusqu’à disparition des cristaux. Afin de vous garantir leur pureté et leur origine, nos miels sont systématiquement analysés avant leur mise en pot.

Pour découvrir d’autres recettes au miel, n’hésitez pas à visiter notre blog. 

Notre miel d’acacia est en vente sur notre boutique. Envie de réaliser une autre recette avec ce miel ? Lisez notre article sur le moelleux aux poires et miel d’acacia.

Article précédent
Article suivant