website

Blog

La miellerie

Voulant faire bénéficier de son savoir-faire auprès d’un large public, la miellerie Famille Perronneau a été créée pour permettre à tous de s’approvisionner en miel et produits au miel directement auprès du producteur.

Pourquoi consommer du miel de France ?

Le miel français suscite une double réalité paradoxale : une demande en constante augmentation et une production nationale en déclin depuis deux décennies. Ce constat mène la France à importer annuellement près de 35 000 tonnes de miel, soulevant des préoccupations sur la qualité et l'authenticité de ces importations. Face à cette situation, cet article explore trois axes essentiels : la nécessité de relancer l'apiculture française, les implications cruciales de la pollinisation pour notre alimentation, et enfin, la richesse sous-exploitée de la variété des miels français. Décortiquons ainsi pourquoi consommer et acheter du miel français devient un enjeu essentiel, impliquant la préservation de notre patrimoine apicole, notre sécurité alimentaire et le potentiel économique lié à cette diversité miellée.

 

Un point sur la consommation

La France affiche une consommation annuelle d'environ 40 000 tonnes de miel, équivalent à 600 grammes par individu, ce qui positionne notre pays parmi les plus grands consommateurs en Europe. Seuls 25% de la population française n'ont jamais goûté au miel. La région Ouest se distingue en étant en tête pour la consommation par habitant. Par ailleurs, la consommation de miel connaît une légère augmentation en France.

La production

Alors que la demande de miel ne cesse d'augmenter chaque année en France, la situation inverse se produit en matière de production. En effet, au cours des 20 dernières années, la production de miel a été réduite de deux tiers en France. Les principaux producteurs de miel dans le pays sont ceux qui gèrent 400 ruches, représentant environ 38% des producteurs de miel français. Ils sont suivis par les producteurs ayant entre 150 et 400 ruches (26%), puis par ceux possédant entre 50 et 150 ruches (11%). La production de miel en France est fortement concentrée dans le sud, en particulier dans la région Occitanie, qui contribue à hauteur de 22% à la production totale de miel en France. Malgré la diversité des variétés de miel présentes dans le pays, avec environ quarante types recensés, les producteurs français ne parviennent à produire que 20 000 tonnes par an, soit la moitié de la consommation nationale.

L’importation

Face à la diminution de la production de miel enregistrée ces dernières années en France, le pays se voit contraint d'importer du miel pour répondre à la demande croissante. Ainsi, chaque année, la France importe en moyenne 35 000 tonnes de miel, principalement en provenance d'Ukraine et d'Espagne, suivies de l'Allemagne, de l'Argentine, et enfin de la Chine. Cependant, cette pratique comporte des risques. Selon une étude de l'Union Européenne publiée en 2015, plus de 30% des 1200 miels importés étaient considérés comme frauduleux, ne respectant pas les critères français pour obtenir l'appellation "miel". Certains producteurs ont recours à des pratiques telles que l'adultération, consistant à mélanger le miel avec du sirop industriel, ou à nourrir artificiellement les abeilles avec du sucre pendant la récolte. Les apiculteurs français estiment que la filière est sous-exploitée malgré la richesse en termes de variétés de miel en France, mais la production ne parvient pas à suivre la demande. Néanmoins, la prise de conscience du savoir-faire français s'accroît, et la tendance à favoriser les produits français est en augmentation.

 

Alors pourquoi consommer du miel français ? 

 

1. Pour relancer l’apiculture française

Les apiculteurs français, confrontés à divers obstacles, éprouvent des difficultés à accroître de manière significative leur production de miel. Le secteur apicole est en déclin, marqué par des pertes croissantes de cheptel d'année en année. Cette hécatombe trouve ses origines dans de multiples facteurs : la présence de maladies et de prédateurs tels que le parasite varroa, les virus, les champignons et les bactéries, ainsi que les perturbations de leur environnement, à savoir l'usage de pesticides, les changements dans les paysages, la diminution de la biodiversité et l'émergence de nouveaux prédateurs. Des cas particulièrement dramatiques ont récemment été signalés, notamment en Bretagne, où certains apiculteurs auraient enregistré des pertes dépassant les 80% de leur cheptel entre 2017 et 2018. Les enjeux actuels consistent à sensibiliser les consommateurs aux défis de la production de miel en France et à offrir aux apiculteurs une source de diversification de leurs ventes.

2. Pour garder notre potentiel de pollinisation

30% de notre alimentation en France dépend de la pollinisation effectuée par les abeilles domestiques de l'espèce Apis mellifera. Que ce soit en Chine, en Israël, au Pakistan ou aux États-Unis, la production de pommes, de melons et d'amandes fait face à des problèmes graves de pollinisation, entraînant une diminution significative des rendements. Une crise mondiale aux multiples causes se dessine, et la France court également le risque d'en subir les conséquences. Préserver une apiculture saine en France ne se résume pas simplement à une question de vente ou d'achat de miel ; c'est un enjeu bien plus vaste lié à l'alimentation mondiale. 

3. Pour notre très grande richesse en miel

Grâce à ses multiples terroirs, la France jouit d'une grande variété de miels. Les reliefs montagneux, les forêts de feuillus et de résineux, les bocages et prairies humides, les paysages méditerranéens, ainsi que les grandes villes florissantes constituent autant de terroirs permettant aux apiculteurs de produire des miels polyfloraux de printemps ou d'été, offrant une qualité et un goût caractéristiques. La diversité des productions agricoles et sylvicoles françaises offre également aux apiculteurs la possibilité de produire des miels monofloraux tels que le miel d'Acacia, le miel de Châtaignier, le miel de Tilleul, le miel de Sarrasin, le miel de Tournesol. Avec plus de 40 variétés de miels, la France a de quoi satisfaire les amateurs exigeants cherchant à acheter du miel pour ses saveurs ou ses bienfaits. Cependant, ce potentiel exceptionnel reste sous-exploité, et nous manquons ainsi l'opportunité de créer de nombreux emplois durables.

 

Les engagements de La miellerie

Chez la miellerie, vous avez accès à des miels et produits à base de miel conçus avec des engagements de respect de la tradition et de l’environnement. Nous nous engageons également à assurer aux consommateurs une traçabilité certifiée. 

L'histoire de nos abeilles

Alors que les abeilles jouent un rôle crucial dans le processus de pollinisation et sont les acteurs essentiels de la biodiversité, elles sont aujourd’hui menacées ; nous nous sommes engagés à les choyer et à les protéger.

Nous pratiquons l’apiculture pastorale ou transhumance des abeilles qui consiste à déplacer nos ruches d’une région à l’autre, plusieurs fois au cours de l’année afin de faire bénéficier à nos abeilles des différentes floraisons ce qui permet de varier les récoltes et les typologies de miels. Nous respectons leur tranquillité et leur rythme de vie en effectuant les transhumances la nuit uniquement.

Nous sommes toujours à la recherche des meilleurs terroirs pour l’épanouissement de nos abeilles, des terroirs qui se transmettent de génération en génération. Pour cela, nous sommes attentifs à l’environnement, à la composition des sols et des zones florales sur lesquelles nous installons nos ruches. Nous pratiquons une apiculture dite raisonnée en nous assurant que chacune de nos abeilles possède le confort nécessaire dont elle a besoin pour butiner.

Après avoir butiné ce que la nature leur a donné, il est temps pour les abeilles de livrer leur richesse. Le miel est un produit pur et naturel. Utilisé depuis l’antiquité, il est considéré comme un véritable aliment sacré. Nous nous engageons à respecter le produit tout au long de sa transformation. Étape cruciale, le moment de la récolte est minutieusement choisi. Les rayons operculés sont récoltés un à un, le miel est alors extrait à froid. Il est ensuite filtré, conditionné et conservé dans un endroit sec. Avant la mise en pot, l’origine florale et la pureté de nos miels sont contrôlées afin d’en assurer sa traçabilité.

La Famille Perronneau

La Famille Perronneau est l’une des plus vieilles familles d’apiculteurs de France. La genèse de cette saga de 5 générations commence dans l’Auxois en 1890 ou la Famille Pechinot, distillateur ambulant une partie de l’année exerçait une activité annexe de passion :  l’apiculture.

C’est cette dernière qui a fini par l’emporter, il lance l’activité apicole de la famille avec une centaine de ruches.

Leur fille et leur gendre, Gabriel Perronneau, reprennent l’activité 30 ans plus tard et développent le cheptel pour arriver à près de 1000 ruches.

La famille Perronneau incarne un héritage apicole exceptionnel qui a su traverser les époques avec passion et dévouement. Les miels de la Miellerie, véritables ambassadeurs des délices de la nature, révèlent l'histoire riche et complexe des abeilles qui butinent au fil des saisons. Chaque pot de miel est le fruit d'un savoir-faire transmis de génération en génération, ancré dans la préservation de l'équilibre naturel et le respect des traditions apicoles.

La miellerie vous fera découvrir des produits tels que :

  • Près de 45 variétés mono florales de miels qui peuvent varier selon les saisons et les aléas climatiques (de nos régions, de France et du Monde)
  • 17 recettes de pain d’épices
  • 10 variétés de nonnettes (6 fourrages différents)
  • 13 confitures
  • Plus de 20 variétés de bonbons
  • Et de nombreuses autres découvertes...

Pour en savoir plus sur la miellerie et sur notre histoire, n’hésitez pas à découvrir notre article sur la famille Perronneau.

Article précédent
Article suivant