Blog

La miellerie

Voulant faire bénéficier de son savoir-faire auprès d’un large public, la miellerie Famille Perronneau a été créée pour permettre à tous de s’approvisionner en miel et produits au miel directement auprès du producteur.

Le miel bio, méthodes de production

Le miel bio, bien plus qu'une simple douceur sucrée, incarne l'essence même d'une apiculture respectueuse de la nature et de la biodiversité. Issu de pratiques agricoles durables et certifiées biologiques, ce trésor doré offre une palette de saveurs uniques tout en préservant la santé des abeilles et l'équilibre de l'écosystème. Découvrez notre collection de miels bios !

Qu'est-ce qui rend un miel "bio" ? 

Un miel biologique est un produit naturel récolté conformément aux normes de l'apiculture biologique et soumis à des vérifications rigoureuses. La localisation de la ruche, le milieu environnant des abeilles, la qualité des sources de nectar et de pollen, les méthodes de production apicole, l'extraction du miel, ainsi que l'alimentation et la santé des abeilles sont des critères essentiels pour obtenir la certification biologique d'un miel ou d'une gelée royale.

Les caractéristiques du cahier des charges bio :

  • Les abeilles doivent naître et être élevées dans des exploitations bio. Les règles applicables à la production bio doivent être respectées pendant au moins un an avant que le miel puisse être commercialisé en bio.
  • Les ruchers ne peuvent pas se situer à proximité de sources pouvant présenter des risques pour la santé des abeilles et pour les produits.
  • Les ruches doivent être construites avec des matériaux naturels ne pouvant pas nuire aux produits apicoles ou à l’environnement.
  • Les sources de pollen et de nectar doivent être disponibles autour du rucher (dans un rayon de 3 km) et être principalement issues de cultures produites selon les règles de l’agriculture biologique, d’une flore spontanée et/ou de cultures traitées grâce à des méthodes respectueuses de l’environnement. Elles doivent être éloignées des activités industrielles à risque et des autoroutes.
  • La destruction des abeilles dans les rayons, l’utilisation de rayons qui contiennent des couvains et l’utilisation de répulsifs chimiques de synthèse sont proscrits lors de la récolte des produits.
  • Pour assurer l’hivernage, des réserves de miel et de pollen sont laissées à disposition dans les ruches après la saison de production. Le nourrissage est cependant envisageable sous certaines conditions. Il doit être constitué de miel, de sucre ou de sirop de sucre bio.
  • L’utilisation de médicaments vétérinaires est très réglementée : l’organisme certificateur ou l’autorité de contrôle doit en être informé avant que les produits puissent être commercialisés en bio.

(Source : L’Agence Bio)

L'agriculture biologique a connu une montée en popularité significative au cours de la dernière décennie, les consommateurs prenant de plus en plus conscience de l'importance de réduire l'utilisation de produits chimiques qui peuvent s'infiltrer dans le sol et avoir des répercussions néfastes sur l'environnement. Bien que la production de miel représente une fraction relativement modeste de l'agriculture biologique, elle offre une opportunité de créer du miel durable et de haute qualité tout en favorisant des habitats plus sains pour les abeilles. Néanmoins, la culture du miel biologique pose certains défis, notamment la recherche d'espaces apicoles adéquats, la nécessité d'obtenir des certifications spécifiques pour la production, et le développement d'un marché viable avec des prix concurrentiels. Les disparités entre les cahiers des charges d'un pays à l'autre créent des inégalités parmi les producteurs, et les ruchers se trouvent souvent dans des environnements de butinage qui combinent des zones biologiques avec des zones d'agriculture non biologique.

Les méthodes de production

La technologie a joué un rôle fondamental dans l'assistance aux producteurs de miel pour surmonter les défis liés à l'amélioration de la qualité du miel. Grâce à l'adoption de méthodes d'extraction et de filtrage automatisées, les producteurs peuvent désormais extraire le miel directement de la ruche de manière efficiente, tout en préservant sa pureté et la continuité de son goût. Ces machines avancées utilisent des filtres pour éliminer les impuretés, les résidus de cire et les substances étrangères qui peuvent normalement se retrouver dans le produit final. En outre, elles réduisent la charge de travail associée à l'extraction manuelle, tout en permettant une production rapide et économique de grandes quantités de miel de haute qualité. Cette technologie favorise la durabilité économique, tant pour les producteurs que pour les consommateurs, en rendant le miel pur et délicieux accessible à une échelle plus large et à des prix plus compétitifs. Le temps libéré grâce à l'automatisation de l'extraction et du traitement du miel permet aux apiculteurs de consacrer davantage d'attention au bien-être des abeilles.

Matériaux bio de la ruche

Les ruches doivent être principalement fabriquées à partir de matériaux naturels, éliminant ainsi tout risque de contamination pour l'environnement, les abeilles ou le miel. Elles doivent être construites sans l'utilisation de cire chimique, privilégiant plutôt l'utilisation de cire biologique, et sans recours à des matériaux traités.

De plus, il est impératif que le corps, les hausses et les cadres des ruches soient fabriqués en bois. Enfin, les apiculteurs doivent se limiter à l'usage de produits naturels, même lorsqu'ils traitent les colonies malades ou luttent contre des parasites tels que le varroa.

Une production raisonnée

Il est essentiel de respecter de nombreuses règles liées à la gestion de l'élevage, notamment l'interdiction de détruire des abeilles dans les rayons lors de la récolte d'un produit apicole. Nos méthodes de récolte sont donc naturelles et non stressantes pour les abeilles, et tous nos miels bios sont collectés à maturité.

De plus, à la fin de la saison de production, nos apiculteurs veillent à laisser aux ruches des réserves de miel et de pollen suffisantes pour assurer leur hivernage.

L’alimentation des abeilles

L'abeille doit se nourrir exclusivement de son propre miel. Si l'apiculteur estime que la vie des abeilles est en danger, par exemple en raison de conditions climatiques extrêmes, il peut recourir à une alimentation artificielle, composée uniquement de sucre provenant de l'apiculture biologique.

Pendant l'hivernage, les abeilles doivent disposer de réserves suffisantes de miel et de pollen laissées dans les ruches après la saison de production. Si l'apiculteur juge nécessaire un complément alimentaire pendant cette période, cela ne sera envisageable que dans des conditions spécifiques et en utilisant exclusivement du miel bio.

Le miel bio et ses bienfaits

Par sa composition 100% naturelle, le miel bio possède de nombreuses vertus pour la santé. Qui ne connait pas ce fameux remède de grand-mère ? Un bon lait chaud avec du miel pour adoucir les douleurs au niveau de la gorge et calmer la toux. Pour les plus téméraires, en cas de rhume ou d'angine, le miel se consomme également dans un grog à base d'eau chaude, de rhum avec une cuillère de miel. En plus de ses vertus thérapeutiques, le miel bio nous offre une multitude de bienfaits apportant de l'énergie, diminuant le stress et renforçant notre immunité. Les propriétés du miel sont multiples : antibactérien, anti-inflammatoire,  antioxydants (qui réduisent la formation des radicaux libres responsables du vieillissement). Le miel améliore la rétention du calcium et du magnésium ainsi que le taux sanguin d'hémoglobine.

Le miel bio est composé de propriétés apaisantes qui peuvent aider à soulager l'irritation de la gorge et à réduire la sensation d'inconfort. Comme dit précédemment, ses vertus sont diverses et celles qui se réfèrent à la gorge sont les suivantes : Propriétés apaisantes, action antibactérienne, hydratation et réduction de la toux. Prendre une cuillère de miel va entraîner une sécrétion accrue de la salive et tapisser la muqueuse, ce qui est une solution efficace pour améliorer l’état de la gorge.

Le miel bio est souvent considéré comme un ingrédient avantageux pour la peau en raison de ses propriétés antimicrobienne, ses actions anti-inflammatoires, la stimulation de la croissance des tissus, la formation d’une barrière protectrice, la réduction des odeurs et exsudats ; et donc la minimisation des cicatrices.

Voici quelques exemples de miels bios et de leurs vertus :

Le miel bio et la cuisine

Le miel bio se consomme aussi bien sur une tartine beurrée au petit-déjeuner que dans de délicieuses sauces avec une viande. Laquage, marinade, vinaigrette de salade pour une note sucrée-salée, ou encore utilisé pour remplacer le sucre dans les gâteaux. Le miel possède un pouvoir sucrant d'origine 100% naturelle tout en étant beaucoup moins calorique que le sucre. Le miel sera également un atout pour la confection de confitures maison : véritable exhausteur de goût, il soulignera le fruit et son arôme. Les possibilités de recettes au miel sont infinies, testez-les sans tarder pour d'agréables surprises lors de vos repas.

La conservation du miel bio

Le miel bio se conserve à l'abri de la lumière et à température ambiante. Pour le miel liquide, il ne doit pas cristaliser, c'est ce qui en fait sa qualité et sa bonne conservation. Selon les apiculteurs, un miel doit idéalement être consommé dans les 2 années suivant sa récolte pour une préservation parfaite de son goût et de ses bienfaits. Le Miel, 100% naturel, produit par les abeilles, peut se déguster à n'importe quel moment de la journée.


Le miel bio représente bien plus qu'un simple édulcorant naturel. Il incarne un engagement envers des pratiques apicoles respectueuses de l'environnement, du bien-être des abeilles et de la qualité du produit final. En optant pour le miel bio, les consommateurs contribuent à soutenir une apiculture durable, à préserver la biodiversité et à promouvoir des modes de production respectueux de la nature.

Pour en savoir plus sur le miel et ses vertus, retrouvez notre guide.

Article précédent
Article suivant