Blog

Meilleures ventes

La miellerie

Voulant faire bénéficier de son savoir-faire auprès d’un large public, la miellerie Famille Perronneau a été créée pour permettre à tous de s’approvisionner en miel et produits au miel directement auprès du producteur.

Le pouvoir sucrant du miel

Découvrez le pouvoir sucrant du miel ! En plus de sa saveur exquise, le miel est doté d'une caractéristique unique qui le distingue des autres édulcorants : son pouvoir sucrant. Depuis des siècles, le miel a été utilisé comme une douce alternative au sucre, apportant non seulement une agréable sensation en bouche, mais aussi des bienfaits nutritionnels inégalés. Cette merveille de la nature ne se contente pas de sucrer nos mets, elle offre également une variété de composés bénéfiques pour la santé. Plongeons dans l'univers sucré et nutritif du miel, explorant ses propriétés sucrantes et ses avantages, pour découvrir la richesse que cette substance naturelle apporte à nos papilles et à notre bien-être.

Le pouvoir sucrant du miel

Il est communément admis que le miel, issu du travail méticuleux des abeilles, constitue un véritable présent de la nature en raison de sa combinaison unique de délicatesse et de bienfaits pour la santé. Élaboré exclusivement à partir du nectar des fleurs ou du miellat, ce précieux liquide doré n'est pas simplement une douceur, mais aussi une source généreuse de nutriments offerts par les butineuses, tels que le pollen, la gelée royale et la propolis.
Le miel se révèle être à la fois un aliment simple et complexe, comprenant des acides aminés ainsi que des oligo-éléments tels que le potassium, le zinc et le magnésium. En tant que produit vivant, il renferme des enzymes et des vitamines aisément assimilables par notre organisme. Les différents types de miels se distinguent par la diversité et la quantité de pollen présentes, un miel étant qualifié d'unifloral si le pollen d'une seule fleur représente plus de 45% du total.
Particulièrement recommandé par certains médecins et naturopathes, le miel trouve sa place dans une alimentation axée sur le bien-être et la santé. Il peut être qualifié non seulement de "bon sucre", mais également de source bénéfique d'antioxydants, ajoutant ainsi une dimension salutaire à son délicieux attrait naturel.
Découvrez nos délicieux miels de France sur notre boutique.

Comment faire le choix entre le miel et le sucre dans notre alimentation ?

Les dangers d'une consommation excessive de sucre sont bien connus, car il est présent dans de nombreux produits alimentaires. Pourtant, il est essentiel de réaliser que le sucre n'est pas une entité uniforme, mais plutôt une diversité de composés. Le sucre, qu'il soit brun ou blanc, représente un produit hautement transformé principalement composé de saccharose, une combinaison de glucose et de fructose. En comparaison, le miel présente l'avantage d'une composition plus riche en fructose, tout en conservant son caractère naturel, renfermant ainsi des micronutriments et des antioxydants bénéfiques pour la santé.
La provenance du nectar influence la proportion de glucose et de fructose dans le miel, entraînant des variations de texture et de saveur. Une augmentation du fructose, par exemple, confère au miel une consistance plus liquide. En ce qui concerne la palette gustative, il est nécessaire de goûter pour apprécier toute l'étendue des saveurs, une expérience à ne pas négliger. Un autre avantage, non négligeable, réside dans le pouvoir sucrant du miel. Avec une teneur en eau d'environ 17%, le miel est moins calorique à quantité égale. De plus, son indice glycémique est inférieur à celui du sucre, en faisant ainsi une alternative adaptée aux personnes atteintes de diabète.
Ainsi, il est indéniable que le miel offre une solution plus saine pour sucrer nos boissons chaudes, nos tartines, nos brioches, ou même pour satisfaire les préférences sucrées des enfants. Remplaçant aisément les pâtes à tartiner souvent riches en matières grasses et en sucre, le miel, qu'il soit crémeux ou liquide, se présente comme une alternative délicieuse et bienfaisante face aux produits souvent critiqués.
Voici une proposition pour ajuster une recette de gâteau en remplaçant le sucre par du miel :
* Remplacez les 250g de sucre par 180ml de miel.
* Pour maintenir l'équilibre des ingrédients, réduisez la quantité de lait de 45ml.

Un avantage supplémentaire du miel réside dans sa longévité. Même si vous découvrez un pot dans votre placard avec une date de péremption dépassée, ne vous inquiétez pas, consommez-le ! Le miel peut se conserver pendant au moins cinq ans sans problème. La Date Limite d'Utilisation Optimale (DLUO) de deux ans, couramment appliquée de nos jours, est une pratique relativement moderne instaurée autour de l'année 2000. Lors de mes débuts en apiculture, l'apposition de dates sur les pots de miel n'était pas monnaie courante. La DLUO vise principalement à fournir une indication de fraîcheur. Le miel peut être préservé et consommé jusqu'à la dernière goutte, même des années après sa récolte. En effet, la composition du miel, basée sur du sucre, des enzymes antioxydantes et un pH bas, rend le développement des micro-organismes presque impossible. Cependant, en tant que produit vivant, la texture du miel peut naturellement évoluer avec le temps. Il peut passer d'une consistance liquide à une texture plus ou moins cristallisée. Pas d'inquiétude, c'est un phénomène normal ! Pour ceux qui préfèrent une consistance liquide, il suffit de placer le pot dans un bain-marie (en privilégiant un pot en verre) et en le brassant régulièrement, le miel retrouvera sa fluidité.
Il est intéressant de noter que de nombreux nutritionnistes et même des coachs sportifs recommandent parfois le miel plutôt que le sucre dans la consommation quotidienne pour répondre aux besoins énergétiques du corps.

Comment remplacer le miel par le sucre ?

Si l'idée est d'améliorer la qualité de votre édulcorant en évitant les effets néfastes du sucre blanc, brun ou roux, la transition peut se faire progressivement en débutant par de petites quantités afin de ne pas altérer excessivement le goût de vos plats.
Opter, par exemple, pour un yaourt nature, un fromage blanc ou une faisselle agrémentée de miel plutôt que de sucre industriel constitue une première amélioration gustative. Cependant, il est important de noter que le miel est environ 30% plus sucrant que le sucre, ce qui signifie qu'une quantité moindre de miel suffit. Ainsi, lorsque vous utilisez 100g de sucre, 70g de miel sont amplement satisfaisants.
Bien que la gourmandise naturelle du miel puisse inciter à en ajouter davantage, cela n'est pas nécessaire. Il est essentiel de prendre conscience qu'une cuillère à soupe équivaut à environ 30g de miel. En cuisine, il est recommandé de réduire la température du four et de diminuer la quantité de liquide dans les recettes, car le miel entraîne un brunissement plus prononcé lors de la cuisson et contient environ 17% d'eau. En adoptant cette approche progressive, vous pourrez savourer pleinement les bienfaits du miel tout en atténuant les impacts négatifs des sucres raffinés.

Une autre alternative au sucre : le sirop d’agave

Le sirop d'agave bio contient en moyenne 75% de glucides. La composition de ces glucides est variable selon l'espèce et la maturité des agaves utilisées 3. Ils sont composés principalement de sucres simples, on y retrouve du fructose (majoritairement), du glucose, du saccharose, du mannitol et de l'inositol. En raison de sa teneur importante en fructose, le sirop d'agave aurait un faible indice glycémique (2 fois plus faible que certains miels et trois fois plus faible que le sucre blanc) tout en ayant un haut pouvoir sucrant.

Le sirop d'agave se distingue par son pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre blanc, principalement en raison de sa haute teneur en fructose. À volume égal, le goût sucré est plus prononcé avec le sirop d'agave qu'avec le sucre blanc, offrant ainsi l'avantage significatif de nécessiter une consommation moindre pour obtenir le même goût sucré. Cela se traduit par une réduction des calories ingérées. Cependant, il est crucial de noter que le sirop d'agave reste aussi calorique que le sucre. L'objectif est donc de substituer le sucre et de diminuer les quantités consommées. On estime qu'environ 50 grammes de sirop d'agave peuvent remplacer efficacement 150 grammes de sucre.

Dans un premier temps, il est essentiel de mettre en avant l'indice glycémique exceptionnellement bas du sirop d'agave, qui se situe à 15. C'est l'un de ses atouts majeurs, offrant un pouvoir sucrant significatif tout en maintenant un indice glycémique très faible. Cette caractéristique signifie qu'il n'entraîne pas de pic de glycémie, contrairement au sucre classique. Ainsi, le sirop d'agave peut être une alternative saine pour remplacer le sucre blanc dans les recettes et les boissons chaudes. Cependant, il est important de noter que l'indice glycémique du sirop d'agave peut varier en fonction de la variété d'agave utilisée dans sa fabrication. De plus, le processus de fabrication du sirop peut également influencer cette donnée, pourtant cruciale.

 

Lorsqu'on évoque le miel, bien plus qu'un simple édulcorant, c'est son pouvoir sucrant unique qui attire notre attention. Cette substance dorée, élaborée avec minutie par les abeilles à partir du nectar des fleurs, transcende le simple rôle de sucrer nos mets pour nous offrir une expérience gustative. Au-delà de sa douceur en bouche, le miel dévoile un pouvoir sucrant remarquable, capable de rivaliser avec d'autres édulcorants plus conventionnels.

Si vous souhaitez tout savoir sur le sirop d’agave et sur les différentes manières de l’utiliser dans vos préparations culinaires, découvrez notre article.

Article précédent
Article suivant